De nombreuses personnes vivaient dans le village, mais une seule personne a vu l’ourson et est intervenue pour le secourir

Un fermier a vu un jour un petit animal sauvage rôder autour de son quartier.

Cet ourson était si petit qu’il a d’abord dû s’approcher pour voir de quel genre d’animal il s’agissait.

Une créature affamée et assoiffée est devenue un invité désagréable dans notre maison.

Il l’a ramené chez lui pour qu’il soit soigné par Nikolay, un fermier biélorusse qui a sauvé la créature sans défense.

Pour que l’ourson survive dans la nature, il devait être pris en charge par un ours adulte. Le mettre dans une cage pour le reste de sa vie n’était pas quelque chose que Nikolay voulait faire.

Tout en recherchant la mère d’un ourson, Nikolay et ses amis chasseurs ont entrepris de la localiser à proximité et même dans les bois.

Après deux jours de recherche, ils ont dû abandonner leur quête pour retrouver la mère de l’ours.

Afin d’obtenir une réponse à sa question, Nikolay a décidé d’appeler les autorités et d’expliquer la situation.

Cependant, il fut surpris de n’entendre que des conseils inutiles.

L’euthanasie et la libération étaient sur la table pour cette adorable petite créature.

Nikolay, d’autre part, ne voulait pas tuer l’ourson car il savait qu’il ne survivrait pas dans la nature.

Ainsi, la maison de Nikolay est devenue la maison permanente de l’ours, où il a reçu de la nourriture, de l’amour et des soins ainsi qu’un endroit où rester. Il est devenu un compagnon unique.

Le conseil local a délivré un passeport ourson à Nikolay peu de temps après, établissant la position juridique du petit au sein de la communauté. Il était connu sous le nom de Vasilisa.

La maison que Nikolay envisage de construire pour Vasilisa sera spacieuse et sereine.

Понравилась статья? Поделиться с друзьями: